Qué n’afêre a Lîdje !

Florilège de faits divers liégeois …

Un émeu en cavale


Fameuse prise, jeudi soir, à la police de Flémalle!

Fin d’après-midi, on appelait le commissariat pour signaler la présence d’un émeu sur la voie publique, rue Remy Damas.
Deux patrouilles ont pris la route pour tenter d’intercepter l’animal.
Il leur a fallu l’aide des riverains pour le cerner et le confiner dans une propriété privée.Avec une bâche prêtée par un habitant, l’animal a été enveloppé pour éviter les battements d’ailes et lié aux pattes pour le transport.

Pas de chance toutefois: aucun service de protection animale ne semblait disponible en ce jour de Noël pour accueillir l’encombrant oiseau.
La police de Flémalle n’a eu d’autre solution que de placer l’émeu dans l’enclos du commissariat des Trixhes, habituellement réservé aux motos saisies: un vaste espace où l’oiseau a rapidement pris ses aises.

Plus tard dans la soirée, aucun propriétaire ne s’étant manifesté, c’est finalement le personnel de la clinique vétérinaire de l’Université de Liège qui est venu prendre en charge l’émeu. D’autant que la “promenade” de celui-ci lui a causé des blessures à une patte.

On s’émeut vraiment du triste Noël de ce grand oiseau ratite originaire d’Australie…

Advertisements

2 thoughts on “Qué n’afêre a Lîdje !

Les commentaires sont fermés.