Enigme 3 : de curieuses colonnes

Missing image
Lorsque l’on revient en train de Bruxelles, nombreuses sont ces colonnes en bord de voies. Les unes sont entières et les autres sont coupées et supportent des blocs, comme celles-ci.
Ces colonnes ne sont pas lisses, on dirait qu’elles sont décorées…

Ces « marbrures » ont-elles une raison d’être ?

D’accord, le savoir n’est pas très important mais je me pose la question à chaque fois que je prends le train et si l’un de vous pouvait éclairer ma lanterne, cela me ferait bien plaisir…

Advertisements

3 thoughts on “Enigme 3 : de curieuses colonnes

  1. Ces « colonnes » sont le résultat de forages dans le sol à l’aide de puissantes tarières. Dans ces forages contigus, on coule du béton. Comme le béton est directement coulé dans le sol, les « marbrures » sont le résultat de la pénétration du béton dans les moindres fissures du sol.

    Lorsque le béton est pris, on retire la terre d’un côté afin de créer par exemple l’assiette d’une voie de chemin de fer qui doit passer dans une tranchée. Ces pieux coulés sur places font dons office de soutien des terres supérieures.

    Vous pourrez en voir une belle application sur le terrain des anciennes usines Jaspar. Une partie de la colline vers Saint Laurent a en effet été enlevée afin d’agrandir l’assiette nécessaire à la construction des nouveaux bâtiments qui doivent s’y implanter.

    J'aime

  2. je n’en attendais pas tant !
    Un grand merci pour cette explication toute en détails. Faudra que j’aille faire un tour chez Jaspar 🙂

    J'aime

  3. … l’explication.

    Néanmoins, j’espérais (secrètement) que ce fussent là des reproductions de colonnes doriques, ioniques et corinthiennes !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.