Liège et ses vieux métiers

Missing image
En Europe, l’origine des corporations de métiers remonte au XIème siècle, et c’est en 1288 qu’une première mention d’un métier liégeois nous est connue
: les tanneurs.

Le XIVème siècle sera remarquable à Liège, car c’est alors que nacquit la première volonté de liberté et d’indépendance des métiers et
corporations face à une féodalité galopante.

Le XVème siècle sera celui des affrontements. Il commencera par la défaite d’Othée en 1408 qui se solda par l’abolition des 32 métiers jusqu’en
1418. En 1467, Charles le Téméraire confisqua leurs chartes, bannières et tous leurs biens, qui leur furent rendus à sa mort en 1477 par sa fille Marie de Bourgogne.

Le système des Bons Métiers sera changé en 16 chambres en 1684 et cessera toutes activités lors de la révolution liégeoise. Le dernier vieux métier
liégeois descendant directement de l’époque féodale disparut en 1935.

1- Boulanger : Fabricants et marchands de pain.
2- Brasseur : Fabricants et marchands de bière.
3- Chandelons & Floqueniers : Fabricants et marchands de chandelles et de torches de cire et de suif, propriétaires de pressoirs pour huile et moutarde, marchands de savon, huile, moutarde, goudron, ramons, brocalles, produits de teintures, teinturiers, marchands de flocons, tapissiers, chapeliers de feutre, fabricants de moutonnes, tisseurs et marchands de couvertures, matelas et traversins, oreillers, tirtaines, plumes de lits, coussins, toutes espèces de draps de laines où se trouvent des chaînes ou fuis d’esse, poils, noppe des retondeurs, potiers de terre.
4- Charliers : Charons, fustailleurs, cendrier, patiniers, tourneurs à bois, ébénistes.
5- Charpentiers : Fabricants de meubles, sculpteurs, constructeurs de barques et bateaux, luthiers, faiseurs d’orgues et d’épinettes.
6- Cherwiers : Ouvriers employant la charrue, éleveurs, cultivateurs.
7- Corbesiers : Fabricants de chaussures de femmes et d’enfants.
8- Corduaniers : Bottiers, fabricants de chaussures d’hommes.
9- Cureurs & Toiliers : Fabricants, vendeurs et blanchisseurs de lin.
10- Drapiers : Marchands et tisserands de draps, fouleurs, teinturiers, fileurs et peigneurs.
11- Entretailleurs de draps : Tailleurs d’habits, couturiers, marchands de confection.
12- Fèbvres : Maréchaux, forgerons, cloutiers, couteliers, taillandiers, serruriers, chaudronniers-mignons, potiers de cuivre et d’étain, fabricants et marchands de canons et d’armes à feu, fabricants et marchands d’épée, hallebardes, marteaux d’armes, mors de brides, éperons, étriers, marchands de métaux, épingliers, fondeurs de cloches, horlogers.
13- Harengiers & Fruitiers : Marchands de fruits et de poissons de mer.
14- Houilleurs : Maîtres de fosses, mineurs, botteresses, berwetteurs.
15- Maçons : Tailleurs et sculpteurs de pierre et de marbre, maîtres de carrières, paveurs, chaufourniers et entrepreneurs de bâtisses, manœuvres faiseurs de mortier, épinceurs.
16- Mairniers : Marchands de bois, scieurs, quareurs, faiseurs de lattes, haveurs.
17- Mangons : Bouchers, tripiers, charcutiers.
18- Merciers : Fabricants et marchands de drap d’or ou d’argent, dentelles, soie, ganterie, passementerie, boutons, quincaillerie, épicerie
19- Meuniers : Ouvriers ou négociants en farPêcheurs, marchands de poissons de rivière.
20- Naiveurs : Bateliers, navigateurs.
21- Orfèvres : Joailliers, bijoutiers, lapidaires, batteurs d’or, selliers, éperonniers, bourreliers, fabricants de mors, brides, étriers et éperons, brodeurs, peintres, verriers et vitriers.
22- Poisseurs
23- Porteurs de sacs
24- Pelletiers : Apprêteurs et marchands de fourrures.
25- Retondeurs : Rémouleurs, vanniers, banseliers.
26- Sclaideurs & Cuveliers : Tonneliers, cuveliers, tireurs de vin, fabricants de tonneaux, marchands de vin, tenanciers de taverne, tourneurs, fûtailliers, embouteilleurs de liqueur,
27- Soyeurs : Scieurs en long
28- Scailleteurs : Couvreurs, ardoisiers, plombiers, marchands de tuiles.
29- Texheurs : Tisseurs de toile, fabricants de nappes, serviettes et objets de lin.
30- Tanneurs : Ouvriers et marchands de peaux et de cuir, corroyeurs, mégissiers, maroquiniers
31- Vieux-wariers : Fripiers et raccommodeurs de vêtements.
32- Vigneron : Cultivateurs de vignobles, maraîchers, jardiniers, horticulteurs, marchands grainiers, laitiers.

J’ai trouvé ces informations sur un site qui me semble très intéressant et bien fait.
Je vous le recommande : ICI

One thought on “Liège et ses vieux métiers

  1. Très beau site, en effet, et que de termes on (re)découvre avec nostalgie, comme : berwetteurs, fustailleurs, chaufourniers, fûtailliers, etc.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.