La maison du Léopard


Entre la rue des Airs et le début de la rue Féronstrée (à deux pas de l’hôtel de ville), se trouve une maison qui serait sans doute un des plus anciens bâtiments civils en pan-de-bois (colombages), conservés dans leur quasi-intégralité, en Wallonie.

Cette maison date du 15e siècle et doit son nom : La Maison du Léopard, au blason du quartier Féronstrée-Hors-Château orné de trois têtes de léopard. À noter également que cette maison est située en plein milieu d’un îlot et donc invisible de la rue … (voir cet article, ainsi que cette Lettre du Patrimoine).

Une enquête pour la procédure de classement de cet immeuble vient de débuter, le dossier pouvant être consulté au service des
permis d’urbanisme, quai de la Batte 10, jusqu’au 9 décembre 2010.

Voilà une corde de plus à l’arc touristique de la ville ! Croisons les doigts pour que ce dossier aboutisse…

VOID

Advertisements

6 thoughts on “La maison du Léopard

  1. La plus ancienne de Wallonie, ???
    Permettez moi d’en douter .. connaissez vous les maisons romanes de Tournai, et je vais investiguer car à Mons nous avons encore une maison dans les remparts qui doit dater d’avant le 15me siècle.
    %ais j’aimerais voir la photo de la maison du Léopard à Liège.
    Aùicalement bonne journée

    J'aime

  2. Il est indiqué « un des plus anciens bâtiments civils en pan-de-bois », donc peut-être sans compter des maisons romanes qui ne seraient pas en pan-de-bois? En tout cas peut-être la plus vieille de ce type à Liège…
    Je suis content de ton article, car j’en connaissais l’existence via le dernier numéro de la revue du Vieux-Liège, mais je ne voyais absolument pas où elle pouvait se situer dans le quartier. J’apprends en tout cas le (charmant) nom de cette venelle. 😉
    Quant à la conservation, quelle tristesse de lire qu’un notaire, donc quelqu’un qui a une certaine éducation, et un certain niveau de vie, puisse la laiser à l’abandon. Quelle tristesse aussi de lire que personne n’en connaissait l’existence!!

    J'aime

  3. Il est vrai que c’est une chance (et un peu par hasard) que M. Guillaume Mora-Dieu, archéologue à la Région wallonne, ait repéré cette maison et entrepris son classement, alors que son propriétaire la laissait à l’abandon.

    J'aime

  4. Cette maison était reprise à l’inventaire du patrimoine architectural de Wallonie (remise à jour de l’inventaire du patrimoine monumental de la Belgique, volume « Liège » paru en 2004 dans la collection « Patrimoine architectural et territoires de Wallonie » ), elle n’était donc pas inconnue, même si sa datation était moins précise du fait de son inaccessibilité… son caractère exceptionnel en Wallonie vient du fait que ce serait le plus ancien bâtiment civil en pan-de-bois et dont les quatres faces sont conservées, ainsi que la charpente… ce qui n’est pas le cas ailleurs.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.