Un mur qui vaut le détour

Du nouveau, rue Marengo à Saint-Léonard !

En effet, Antonio et Charline du collectif A contre-jour (un groupe de sept personnes,
toutes issues de la formation du Gsara ayant la volonté au sein du projet global Saint-Léon’Art d’amener un échange entre les gens et de fabriquer
des images, des sons, depuis l’intérieur du quartier) ont réalisé 50 portraits sur un mur aveugle de la rue.

Il s’agit de
portraits géants (70 cm/1 m) de
quelques habitants du quartier. Sur la façade apparaissent maintenant des dizaines de visages de tous les âges
et de toutes les couleurs.

Trois lieux
publics ont accueilli le studio ambulant du collectif: l’Esplanade Saint-Léonard, la place Vieille Montagne et la place Bonne Nouvelle et 53 personnes se sont prêtées au
jeu pour la photo.

Le mur de photos sera visible jusqu’à fin septembre, une belle initiative prouvant que des artistes peuvent
bousculer nos habitudes et faire exister la citoyenneté dans l’espace public.