Après le chocolat, le vin Galler

Quand le chocolatier devient vigneron, c’est le second épisode de l’aventure de la famille Galler dont la réputation n’est plus à faire : entreprise familiale,
fondée en 1976 par Jean Galler, artisan chocolatier, elle devient fournisseur breveté de la cour de Belgique en 1995.

De la passion du chocolat,
la famille passe désormais à celle du vin et se lance dans la production viticole, un projet qui vit le jour il y a deux ans, lorsqu’épaulé par sa fille Justine,
Jean Galler plante son premier pied de vigne sur un terrain de 2.500 m² à Vaux-sous-Chèvremont. Après avoir suivi des cours d’œnologie, Jean Galler pensa d’abord
partir en France mais ayant ses racines en Belgique et après analyse du terrain de Vaux-sous-Chèvremont qui s’avéra être proche de celui du Priorat, région viticole
située au sud de Barcelone, il décida de rester en Belgique car il possédait là un terrain idéal.

Les premières vendanges seront réalisées au mois de
septembre et les bouteilles seront commercialisées en 2012. Toute la famille participe au projet puisque Justine gère la récolte des grappes et la partie administrative
tandis que sa maman a choisi les bouteilles et dessiné les étiquettes.

Cinq cépages seront produits pour donner trois cuvées nommées Septem Triones
:

  • Un vin blanc, résultat d’un mélange de Chardonnay et de Pinot blanc
  • un Gamay, vin rouge doux
  • un mélange de Pinot noir et de Cabernet franc

Personnellement, je me réjouis de découvrir ces cuvées car j’adore déguster un morceau de chocolat en l’accompagnant d’un verre de vin…

Advertisements