Il était une fois les vieux métiers

Le marchand de poissons aux environs des années 50 avec sa balance, les poissons à même le comptoir… Un charme que les gros camions frigorifiques n’ont plus : l’hygiène est assurée mais le contact humain beaucoup moins…

Advertisements