Un mémorial pour les déportés juifs

Thierry Rozenblum est historien et, pendant 10 ans, il a épluché les documents administratifs de la ville pour retrouver les identités
des Juifs assassinés à Liège durant la Seconde Guerre.

Il a retrouvé les noms, les adresses et les photos des 2560 Juifs qui habitaient les 24
communes de l’arrondissement de Liège et qui furent arrêtés puis déportés et dont 733 trouvèrent la mort dans les camps.

Pour la première fois en Belgique, une ville érige un mémorial en souvenir de ces Juifs assassinés. Le monument (qui vient tout juste d’être inauguré) sera installé durant un an au musée Curtius
(durant une exposition sur l’histoire des déportés : Liège, Cité docile ?) avant d’intégrer les caves du futur musée Mnema du boulevard de la Sauvenière.

Advertisements