Don de soi, don de corps

Par la vidéo ci-dessous et une campagne l’accompagnant, le service d’Anatomie humaine (en Faculté de Médecine à l’Université de Liège) sensibilise
la population au don de corps à la science.

<En effet, le don de corps est indispensable à la formation des étudiants en Médecine qui peuvent
grâce aux dissections affiner leurs connaissances anatomiques. Il permet également de faire avancer la recherche et de mettre au point de nouvelles
solutions thérapeutiques.

C’est le service d’Anatomie humaine de la Faculté de Médecine de l’ULg (CHU au Sart Tilman) qui centralise désormais
les donations, entre 60 et 80 chaque année, ce qui n’est pas assez, si l’on considère l’augmentation du nombre d’étudiants en Médecine et la précision
grandissante des techniques chirurgicales.

C’est pourquoi, face à ce besoin grandissant, l’Université a décidé de créer un site Internet, une
vidéo, des affiches… diffusés auprès des médecins généralistes, des notaires, en maisons de retraite, maisons
communales ou hôpitaux de la province de Liège et aux alentours.

Voici l’adresse du site où trouver toutes les informations concrètes sur
ce sujet : www.dondecorps.be

A méditer…

(Source : site de l’ULg)

Advertisements

2 thoughts on “Don de soi, don de corps

  1. Don de sang et d’organes
    Tiens puisque vous en parlez …. j’ai un jour créé une polémique sur un forum où on parlait de la pénurie de sang … et d’organes.
    Mon avis étant que pour inciter plus de gens à donner, il fallait les faire inscrire dans un système un peu comme notre sécurité sociale et que seuls ceux qui étaient d’accords de donner … puissent aussi un jour recevoir le cas échéant !
    Cela devrait motiver plus de personnes à donner du sang pendant la période jeune de leur vie, non ?
    Il est vrai que certaines personnes ne sont pas en position de donner et il est clair pour moi aussi que cela ne doit pas les pénaliser mais donneurs potentiel ou pas, il suffirait d’obliger par loi chacun de faire voeux de donation ou de refus via une déclaration obligatoire à la maison communale pour que en cas de décès les médecins puissent agir en toute légalité.
    Cette obligation va dans les deux sens … CAD que celui qui refuse … et cela reste son droit … mais il doit alors savoir que s’il refuse … il refuse en même temps toute future greffe ou transfusion pour lui-même en cas de nécéssité !
    Mes 62 années de vie m’en ayant beaucoup appris sur la nature humaine et les pratiques frauduleuses qui y sont liées dont entre autres tous les trafics d’organes … je suis devenu adepte de pour la réciprocité pure et dure … CAD que je ne suis pas d’accord que mon coeur serve à sauver quelqu’un (riche ou pauvre) qui n’aurait été d’accord de me donner le sien si le cas était inverse ! 😉
    Ma proposition vise à inciter ainsi plus de gens à devenir donneurs pour pouvoir dans un avenir proche éviter les pénuries de sang et surtout d’organes.
    A mon sens les banques du sang et d’organes devraient se gérer comme la sécurité sociale ou comme une assurance à laquelle il faut D’ABORD adhérer pour pouvoir en recevoir l’aide !
    Concernant les dons de sang, l’idée m’était venue lors d’un reportage sur les coureurs cyclistes qui se faisaient prélever du sang en hiver pour se le faire réinjecter avant une course pour ainsi être plus performants sans que l’on puisse détecter de dopage.
    Je me suis alors dit que comme cela se fait aussi en matière de sperme, on pourrait aussi se faire prélever du sang pendant les époques fastes de notre vie … sang qui servira plus tard ou en cas d’accident etc.
    Je sais aussi que le sang ne se conserve pas sur des années et c’est pour cela que j’ai extrapolé l’idée vers un système similaire à celui de la sécu … mais sans obligation puisque certaines croyances, ou philosophies, sont contre les transfusions ou transplantations …
    Libre donc à chacun de se positionner.
    Qu’en pensez-vous ?

    J'aime

  2. Très bel article ! C’est une cause importante qui permet de faire évoluer les recherches en médecine et dont on ne parle pas assez ! Mais comme tout projet qui souhaite évoluer et se faire connaître, il nécessaire d’avoir une certaine communication. La mise en place de présentoirs ou la création de brochures peut-être une première action à réaliser afin de diffuser l’information à travers des fiches explicatives et quelques affiches. Pour ma part, je me suis dirigée vers Mon présentoir qui a su m’orienter dans les moyens de communications à choisir.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.