Parking souterrain de la Grand’Poste

Nous en parlions déjà dans un article sur l’avenir de la Grand’Poste
, il y a peu.

Cette fois, les entrepreneurs ont reçu le feu vert : les travaux du parking souterrain vont démarrer.

Les 800 places des deux nouveaux parkings prévus s’ajouteront aux 4700 places disponibles dans les 14 parkings existants.
Il est question d’une augmentation volontairement contrôlée du nombre total de places de stationnement dans le centre-ville,
en cohérence avec l’arrivée du tram et des 1.800 places de P+R (park+ride). Avec l’espoir d’une baisse tarifaire globale.

Le rechargement des véhicules électriques dans le parking est prévu ainsqi qu’une trentaine d’emplacements réservés aux deux roues,
ou encore des consignes pour les motards afin d’y déposer leur casque et autres accessoires.

Les entrées et sorties automobiles se feront par deux rampes d’accès situées de part et d’autre du parking, l’une Place Cockerill et
l’autre Quai Sur Meuse. Quant aux piétons, deux accès leur seront réservés via escaliers et ascenseurs.

A niveau des heures d’ouverture, le parking
fonctionnera 24h/24h et 7/7 jours avec différentes formules d’abonnement ou de forfaits : soirées, nuits, week-ends, riverains, jour de Batte…

Mais avant de pouvoir
bénéficier de cette superbe structure, de nouveaux travaux et embarras de circulation !

Advertisements

Concours de nouvelles policières

Comme chaque année à la même époque, voici le concours de nouvelles de la Police de Liège.

Missing image

Un thème d’actualité : Tranchées…

Les tranchées de la guerre 14-18
que nous nous préparons à commémorer tout au long de 2014, ou alors une gorge tranchée, un bras, une jambe ?

En tout cas, l’affiche est prometteuse et si vous voulez tout savoir sur le réglement de ce concours, cliquez sur la photo afin de l’obtenir en PDF.

A vos plumes, à vos claviers et que l’imaginaire l’emporte !

Plus que 4 ans attendre !

Voici les premières images de notre futur tram, fin prêt dans 4 ans, parait-il.

Pour les visionner, cliquez sur l’image…

Missing image

Le film intégral (d’une durée de 10 minutes) sera mis en ligne le 24 février.
Il nous
fera découvrir le tram en mouvement avec des vues, tant réelles que virtuelles, de l’extérieur et de l’intérieur.

Bref, cette réalisation
en collaboration avec la société Dreamwall et commenté par Hadja Lahbib, présentatrice du JT de la RTBF, vous proposera un
voyage inédit vers le futur.

Nouveaux bancs à la gare

Bonne nouvelle : la SNCB envisage d’ajouter des bancs sur les quais de notre nouvelle gare qui n’en compte finalement que peu, soit une centaine de places assises.

Apparemment, 150 à 180 places sont prévues en vrais bancs, et non en des assis-debout comme ceux critiqués actuellement à Bruxelles car s’ils sont esthétiques, ils ne sont
en rien confortables.

Cette initiative ne plaira pas à Calatrava qui ne voulait quasi pas de bancs pour la réalisation de son projet !

Pour ma part, dans cette gare aux courants d’airs, je trouve que rester assis sur un banc tient de la performance… Pourquoi ne pas plutôt privilégier un espace protégé pour les 100 pas ?

Aménagements des services administratifs

A Liège, nous avons 12 mairies de quartier. Celles-ci soulagent les files de notre Cité Administrative mais semblent ne pas fonctionner de façon optimale, d’où
un projet de redynamisation de ces dernières.

Trois nouvelles mairies sont prévues en ce début d’année : rue des Guillemins (dans l’Espace Guillemins),
à l’ancien hôtel de ville de Chênée et à Glain.

Parallèlement à cette nouvelle décentralisation des services de population, une adaptation des horaires est prévue :
les plages horaires seront élargies avec même une nocturne à la Mairie des Guillemins, de 12 h à 20 h, deux jours par semaine et une ouverture
tous les samedis matin à Angleur et Rocourt.

Enfin, pour mieux adapter encore les services de ces mairies, la quasi totalité disposera du matériel biométrique,
les cartes d’identité et les passeports pourront être commandés partout et les extraits de casier judiciaire y seront disponibles. De même,
certains services plus spécifiques seront également décentralisés : celui des mariages à Grivegnée et celui des décès, à Rocourt.

Voilà une très bonne nouvelle
pour les gens qui travaillent aux mêmes heures que tous ces services de la Population.

Pour en savoir plus sur la mairie des
Guillemins (rue des Guillemins 16-34), cliquez ICI

L’hôtel Radeski va grandir de 8 étages

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
A quand un caisson comme à l’Opéra ?

L’ancien hôtel particulier Radeski, transformé en temple du luxe en 2010 a un sérieux projet en perspective : ajouter 8 étages à sa hauteur, tout en conservant
la décoration intérieure de RocheBobois au rez-de-chaussée. Les étages supplémentaires seraient destinés à des appartements en plus d’un restaurant au premier
(Radeski lunch), basé sur un concept similaire à ce qui se fait actuellement au Foyer de l’Opéra et avec une superbe terrasse de 100 m², à l’arrière.

Pour rappel, l’hôtel particulier appartenait jadis à une grande famille d’origine polonaise.
Le bâtiment a connu diverses fonctions dont la télévision locale Canal Emploi.
Racheté par Pierre Poncin en 1996, le bâtiment a ensuite été aménagé pour pouvoir abriter une galerie d’art et quelques enseignes connues de mobilier et de design.

Les concepteurs du projet parlent de rehausser le bâtiment en vue de rejoindre ses voisins de gauche et de droite. J’ose espérer qu’ils tâcheront de garder le même style
car je ne m’habitue pas à notre nouvel Opéra et je trouve qu’il serait dommage de reproduire ce même travail.

A suivre… Finalement, le projet n’est encore qu’à l’étude.

14-18, au fil des rues

Liège se prépare à commémorer le centenaire de la première guerre mondiale.

Pour célébrer dignement l’événement, une double exposition (inauguration prévue le 2 août) aura lieu au Musée de la Vie wallonne ainsi qu’à la gare des Guillemins. La Ville de Liège
et la bibliothèque Ulysse Capitaine préparent (en parallèle) un parcours thématique permettant aux visiteurs de sillonner les rues et monuments liégeois, en lien
avec le conflit mondial.

Le circuit commence à prendre forme : les noms des rues importantes sont actuellement répertoriées. Le futur parcours devrait intégrer entre autres la place de la République française, rebaptisée
ainsi pour remercier la France de son aide durant le conflit, la rue des Tawes et le monument dédié au résistant Walthère Dewé, ou encore la rue du Commandant
Marchand, du nom d’un officier abattu durant la guerre.

Un second circuit est à l’étude. Celui-ci devrait davantage être consacré aux grands noms de la Première Guerre mondiale, est également en cours d’élaboration dans les cimetières de Robermont et de Sainte-
Walburge.

La date de lancement des deux parcours n’est pas encore fixée mais elle devrait être définie d’ici le printemps.