Bateaux électriques interdits à Liège

De frêles esquifs électriques aux mains de marins d’eau douce inexpérimentés, sur la Meuse à Liège, axe très fréquenté par des bateaux de gros tonnages, avec de forts courants, et pas très loin du Pont-barrage de Monsin, c’est fini après à peine deux mois d’exploitation.

VOID

Aucun incident grave (abordage, naufrage, noyade, …) n’est à déplorer, et c’est heureux, mais il faut y voir plus de chance que de mesures appropriées à la sécurité de ce projet irresponsable.

Pourquoi la Police fluviale vient-elle seulement d’interdire cette activité, après avoir rendu un timide avis sur le permis d’exploitation, rejetant toute responsabilité en cas d’accident sur la tête du Bourgmestre ?

La sécurité des clients, mais aussi celle des bateliers, n’était absolument pas assurée.

Nous-même émettions de très nettes réserves quant à la nature “touristique” (plutôt commerciale) de ce type d’exploitation sur cet axe, très dangereux même pour des navigateurs licenciés et formés aux commandes d’engins puissants appropriés (cf. cet avis ).

Bref, la ville de Visé se dit prête à accueillir ces joujoux, sans doute vers la fin de ce mois. Son bourgmestre, Marcel Neven, a en effet très vite sauté sur l’occasion :

« Nous sommes tout à fait disposés à accueillir ces bateaux d’autant plus que, dès le départ, ça nous aurait intéressé. Visé a quand même un passé touristique sur l’Île Robinson depuis la fin du 19e siècle. Les bateaux peuvent accueillir soit 5 ou 10 personnes, et c’est tout à fait une chose qui nous convient. Nous avons déjà décidé de donner une autorisation à titre précaire avant d’avoir toutes les autorisations car apparemment, nous les aurons. »

Tant mieux …

Voir la vidéo RTC.

Advertisements

Dimanche, … w’Allons à table !

Découvrir le Musée de la Vie wallonne au travers de thématiques particulières vous intéresse ?
Que vous soyez seul, en couple, en famille ou entre amis, rendez-vous chaque 1er mercredi et dernier dimanche du mois à 14h30.

musée Vie Wallonne 500px

Prochains rendez-vous :

  • Dimanche 27 janvier : w’Allons à table (pour tous) – Vous découvrirez les pratiques alimentaires et culinaires de Wallonie et dégusterez une savoureuse spécialité du terroir à l’Espace Saveurs… de quoi avoir l’eau à la bouche !
  • Mercredi 6 février : si vous voulez tout savoir sur les chapeaux tout en alliant découverte et interactivité ludique, l’activité « Sur les chapeaux de roue ! » vous est assurément destinée.

Lieu : Musée de la Vie Wallonne, Cour des Mineurs à Liège
Durée : 2 heures (de 14h30 à 16h30)
Tarif : 5 € par participant
Contacts : 04 237 9050 – info@viewallonne.be

La passerelle Saint-Léonard

En 2008, la ville projetait de construire une passerelle cyclo-pédestre reliant le quartier Saint-Léonard aux Coteaux de la Citadelle. Mais malgré l’obtention d’1,25 million d’euros de subsides de la Région, l’ouvrage coûte trop cher (plus d’1,8 million d’euros). Deux solutions s’offrent maintenant à la Ville : revoir le projet à la baisse ou simplement le mettre au placard.

media-9902333

La passerelle envisagée par l’atelier d’architecture Alain Richard doit rappeler les constructions verticales des anciens charbonnages. Elle permettrait aux 12.000 habitants du quartier d’accéder aux Coteaux sans traverser les voies de chemin de fer. Ce sont l’aménagement pour les personnes à mobilité réduite et l’éventuel raccordement aux voies de chemin de fer qui grèvent le budget.

En attendant, pour 200.000 euros, l’échevinat des travaux a décidé de refaire les trottoirs.

Pour voir le projet élaboré en 2008 : cliquez ICI (pdf).

À quand la « nouvelle » gare du Palais ?

Promesse d’il y a une dizaine d’années, il semblerait que même la SNCB ne puisse répondre à la question.

Le projet de plan d’investissement de la nouvelle gare de 2013-2025 (voir notre note de juin 2011) n’a pas encore été soumis aux Régions ni au Fédéral, mais il prévoit que le groupe SNCB étalera sa part entre 2014 et 2016 (3,8 millions d’euros). Quant à Infrabel, ce sera entre 2019 et 2021 que la société étalera ses 2,5 millions d’euros.

VOID

« Avec la nomination de Jean-Pascal Labille comme ministre des entreprises publiques, nous espérons trouver une oreille attentive pour que la nouvelle gare de Liège-Palais soit réalisée au plus tôt », déclarait récemment le bourgmestre Willy Demeyer.

Pas vraiment rassurant pour les Liégeois, qui devront encore patienter (ils en ont l’habitude) pour prendre le train en bordure de la place Saint-Lambert…

La Batte, désert … de neige

Batte neige 1 130120 IMG-4111

Batte neige 2 121007 006.jpg

Photos : Owen

On a peine à croire que ces deux photos sont seulement séparées de trois mois : janvier 2013, octobre 2012 !

Pourtant, en ce dimanche d’octobre, la Batte était noire de monde : les maraîchers, brocanteurs, fleuristes, etc., sans oublier les nombreux chalands et les distributeurs de flyers électoraux qui se pressaient en masse sur un marché ensoleillé.

Ce matin, à 10 heures, le même lieu ressemblait à un désert … enneigé.

De nombreux commerçants n’avaient pas pris le risque d’amener leurs étals, échopes et autres camions articulés sur le traditionnel marché dominical de Liège, et les badauds déambulaient au compte-gouttes entre les espaces désertés.

Après les pluies des dernières semaines, voilà encore un coup dur pour des dizaines, voire des centaines de commerçants pour qui la Batte est une source majeure de revenus.

Balades en bateaux électriques sur la Meuse

Des balades en bateaux électriques sur la Meuse… De quoi rêver un peu en cette grisaille !

Dès le printemps, des petits bateaux électriques seront mis à la location depuis la Boverie. Pas besoin de permis, l’embarcation permet à n’importe qui de naviguer seul et cela pour un prix modique. L’occasion de découvrir la ville sous un autre angle le temps d’une heure ou d’une journée.

VOID

À l’initiative du projet, Jean- Louis Schmetz, responsable de l’asbl « Les Péniches » installée sur l’Ourthe à Angleur. Sa société « Au fil de Meuse » démarrera ses activités le 1er avril jusqu’au 31 octobre. Les bateaux de cinq à dix places ne dépasseront pas les 10 km/h. Ils sont fabriqués par la société française Saviboat et circulent déjà dans de nombreux endroits touristiques. L’avantage est qu’ils ne produisent ni bruit ni pollution puisque le moteur est électrique.

Naviguer à côté des péniches : un risque ? Pas pour le porteur du projet qui vient de réaliser un test approuvé par le directeur de l’Office de la navigation de Liège et deux ingénieurs.

La location sera possible du mercredi au dimanche, entre 10 et 18h d’avril à octobre. Embarquement sur l’île de la Boverie, à côté des Sports Nautiques.

L’hôtel du Palais des Congrès de Liège

Bientôt un vrai locataire pour l’hôtel du Palais des Congrès ?

media-9888623

L’exploitant actuel a omis, en temps opportun, de renouveler son bail emphytéotique, et l’Administration Communale en a retrouvé la propriété.
Mais il a fallu plusieurs années de procès pour l’établir. Entre-temps, l’hôtel s’est dégradé, faute d’investissements.

Une procédure de mise en concurrence négociée est en cours et il reste trois candidats :

  • le gérant actuel, le groupe franco-italien Alliance
  • la société hollandaise Vandervalk
  • la multinationale Accor

Une réunion se tiendra lundi pour les départager.