Nouveau à Liège : les cercueils personnalisés

En cette période d’Halloween et de Toussaint, voilà qui va ravir tous les photographes et passionnés, qui à l’avenir pourront partir en affichant la passion qui a animé toute leur vie.

En effet, Claude Debources (Liégeois et administrateur-gérant chez Funeralys, une association d’entrepreneurs de pompes funèbres, désormais importateur exclusif pour toute la Belgique) a lancé, il y a peu, une nouvelle
gamme de cercueils : les cercueils personnifiés.

Ces cercueils sont vendus à Liège et ont comme particularité d’être imprimés, comme l’illustre la photo ci-dessous.

Ce nouveau concept semble déjà bien marcher en France.

En Belgique, Funeralys dispose d’une douzaine de modèles différents regroupant des thématiques comme la mer, les chevaux ou la
campagne, le lieu de résidence du défunt ou encore une vue de Liège.

Il est prévu de pouvoir un jour personnaliser encore davantage les cercueils avec les photos personnelles
de la personne décédée : ce travail demandera 12h et le cercueil sera disponible après 24h, le temps de séchage écoulé.

Parallélement, un service complet autour de la thématique choisie pour le cercueil est
possible : urne funéraire, registre de condoléances, faire-parts et cadre mural.

Cette dernière petite fantaisie a évidemment un prix :
le package revient à environ 2.000-2.500 euros, la prise en charge classique par les pompes funèbres étant comprise.

Pour découvrir les autres modèles, cliquez ICI.

Advertisements

Festival de sculptures de glace

DSC_1915.JPG
Photo : Joëlle Sacré

Bruges accueille le Festival de sculptures de glace depuis 12 ans mais cette année, c’est au tour de Liège.

En effet, Alexander Deman (organisateur du Disney Ice Dreams) est tombé sous le charme de notre gare et a tenu à déplacer l’événement dans notre Cité ardente.

Les sculptures prendront donc place sur l’esplanade de la gare Calatrava, du 22 novembre au 4 janvier. Cependant, les préparatifs de l’ensemble des installations et structures thermiques
commenceront déjà dans une dizaine de jours.
<br<La ville de Liège, qui organise déjà l'un des plus importants Marchés de Noël, verra très probablement une augmentation
de sa fréquentation touristique en cette période de Noël 2014, on peut déjà s'en réjouir …

En tout cas, pour avoir été visiter cette expo à Bruges, je vous la conseille vivement mais
munissez-vous d’un bonnet, d’une écharpe et de gants car le température est d’environ de -6 degrés !

Les petits commerces se meurent

Encore une mauvaise nouvelle dans le monde du commerce à Liège : les boucheries liégeoises Roger Schumacher situées en Outremeuse, à Chênée et au
Plateau Saint-Gilles sont en faillite, fermées depuis la fin du mois de septembre. Vingt emplois perdus et une institution de notre Cité ardente qui disparait encore, faute d’avoir trouvé
acquéreur.

Cependant, la boucherie Gaston Schumacher de Belle-Ile n’est pas concernée par cette liquidation.

Espérons que l’enseigne survive à
la crise car c’est quand même sous ce nom que nos parents découvrirent les premiers appareils à tickets déterminant l’ordre des clients. Toute une époque !

Tout fout l’camp !

Tous les Liégeois connaissent la Taverne de l’Univers et l’hôtel du même nom.

Cet établissement centenaire (au coin de la rue des Guillemins, juste en face de l’ancienne gare) a traversé les années mais n’a pas survécu à la modernisation du quartier : il est désormais fermé, en faillite.

Son emplacement idéal s’est vu reculé de 200 mètres, soit hors de vue des voyageurs ayant une heure à perdre entre deux trains et hors de portée des chauffeurs de taxi qui s’y distrayaient entre
deux courses.

La gare Calatrava a donc tout changé, déséquilibrant ainsi l’économie du quartier, car ce n’est pas là la seule enseigne ayant fermé depuis la
construction de notre nouvelle gare.

L’hôtel de l’Univers (situé aux étages du bâtiment) n’appartient pas au même propriétaire et n’est pas concerné par
cette faillite qui mènera la vie dure au dossier de reprise de l’établissement car trouver un repreneur pour l’ancienne Brasserie de l’Univers risque de ne pas
être facile. A noter que cinq personnes ont perdu leur emploi dans cette mésaventure …

Bref, encore un exemple de la dure réalité des temps modernes !

Fin d’une histoire

Cette fois, ça y est : la démolition de l’ancien Théâtre de la Place a débuté et devrait être terminée pour le 5 décembre.

Le bâtiment construit à titre provisoire (il y a 35 ans !) va disparaître, au profit d’une nouvelle place publique.

Comment se présente le projet ?

Comme nous l’écrivions en juillet dernier et si les autorités n’ont pas changé les plans depuis lors, il s’agit d’un mix d’espaces verts, une plaine de
jeux de 1000 m² pour les enfants, fermée pour plus de sécurité, et le maintien de la dalle de 2900 m² du parking souterrain pour y organiser des activités culturelles
et de loisirs.

L’ensemble sera entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite et sera bordé de trottoirs traversé par des cheminements piétons.
L’éclairage sera revu, avec l’installation de 21 luminaires et d’éclairages led au sol. En plus des 90 places de parking en sous-sol, 156 autres en surface sont
prévues.

On trouvera probablement également une structure en bois, destinée à un horeca saisonnier, des terrains de pétanque, du mobilier urbain et des
gradins pour border la dalle propice à la détente et à la convivialité, comme l’avaient souhaité les riverains.

Bam festival

Liège accueillera dès ce 30 septembre (jusqu’au 3 octobre), la première édition du Bam Festival, dans le cadre et avec le support de la Quinzaine Numérique de la
Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le Bam Festival, qu’est-ce donc que ça ?

Il s’agit en fait d’un festival regroupant les arts numériques (mapping ou le vjing, pour les connaisseurs) qui présentera les réalisations d’une quinzaine d’artistes,
tant au grand public qu’aux professionnels.

Cela se passera à l’Académie des Beaux-Arts ainsi qu’au Cadran pour la Visual Party de clôture.

Si cette première à Liège (ou tout simplement cette discipline) vous intéresse, vous pouvez en savoir plus en cliquant ICI.